C’est parti pour cinq mois de compétition avec six manches au calendrier! Les ClubSport Series sont un championnat multi-classe regroupant Porsche 911 Cup (Sport), Audi RS3 LMS (TCR) et Mazda MX5 (Club) sur des courses d’endurance « courtes » (de 2h24 à 4h), chaque équipage pouvant se composer de deux à quatre pilotes. Pour ce premier round, la catégorie Sport affichait un total de 21 véhicules, on dénombrait 25 TCR, tandis que 9 représentants du groupe Club avaient répondu présents. Bien que les ClubSport Series puissent être considérées comme les « petites sœurs » du championnat Endurance Series by DGFX, le plateau accueille tout de même quelques têtes d’affiche dans les différentes catégories, telles la Mivano en Club ou encore l’Alpinestars Geodesic et la German SimRacing en TCR ainsi qu’en Sport pour cette dernière.

Une première manche aigre-douce

Et c’est donc au nez et à la barbe de tout ce beau monde que Chris Dubreucq a fait parler la poudre pour s’offrir la première Pole Position de cette saison 3 dans la catégorie TCR pour neuf petits millièmes au volant de la #172. Les différentes séances d’essais libres avaient déjà démontré que Chris était à l’aise sur ce tracé mais la surprise et la satisfaction furent néanmoins au rendez-vous. Ainsi, en s’élançant aux avant-postes et grâce à une procédure de départ lancé bien maîtrisée, il a rapidement créer un écart de quelques secondes sur le reste du peloton.

Parti le couteau entre les dents, cette stratégie allait toutefois se révéler à double tranchant et l’avance bâtie sera réduite à néant après une dizaine de tours. C’est alors qu’au milieu du trafic des premières Porsche un contact aura lieu avec un autre concurrent de notre catégorie repoussant ainsi la #172 au cinquième rang provisoire. Par la suite, une stratégie pneumatique hasardeuse nous fera à nouveau reculer de quatre positions.

Alexandre Godefroy qui avait affiché des chronos encourageants durant les sessions d’entrainement peinera à trouver du rythme lors de son relais mais parviendra tout de même à limiter la casse et à remettre l’équipage en position de n’effectuer que deux arrêts, ce qui aura son importance en fin de course.

En effet, grâce à une modification des pressions pneumatique en vue du dernier relais et à une conduite adaptée, Chris parviendra à rester dans cette fenêtre stratégique tout en maintenant ses adversaires directs à distance raisonnable. Alors qu’à moins d’une demi-heure de l’arrivée la #172 pointait encore en huitième position de sa catégorie, trois de ses concurrents allaient devoir repasser par les stands dont un à l’abord du dernier tour. C’est donc en cinquième TCR que la course s’achèvera pour le duo Dubreucq/Godefroy après des montagnes russes émotionnelles.

Du côté de la #127, un empêchement de dernière minute privera malheureusement Sebastien Reithmuller de son coéquipier. Il décidera malgré tout d’honorer sa présence en prenant le départ bien que la disqualification soit certaine. Parti douzième et après quelques turpitudes au cœur du peloton des TCR en début de course, Seb prendra malgré tout du plaisir car il faut bien l’avouer, ce format avec ces trois catégories et sur ce tracé nous a offert une course haletante avec quelques belles passes d’armes. Cependant, en preuve de respect pour ses adversaires, Sebastien finira par rejoindre définitivement le paddock dans la dernière heure.

Rendez-vous le mois prochain

Cette première manche a donc installé les bases d’une saison qui s’annonce passionnante, permettant à chacun de prendre ses marques vis-à-vis de ses adversaires directs et des autres catégories. La cohabitation de voitures aux performances bien différentes s’est dans l’ensemble bien passée malgré un tracé où la patience et la maîtrise de soi allaient être essentielles. Et que dire du prochain circuit, Brands Hatch, connu pour sa difficulté dès lors qu’il s’agit de batailler en paquet et bien plus encore lorsqu’il faut frayer son chemin au sein de groupes de véhicules moins rapides. Nous le saurons bien vite avec un round 2 programmé pour le 7 Décembre.

A.G