Sport!!!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce circuit porte bien son surnom (« Mosport ») car pour tous les concurrents de cette 7e manche, la partie aura été sport. Dès le virage 3 du premier tour, un premier crash ampute le plateau GTE de 4 voitures et quelques tours plus tard, ce sont 8 voitures qui sont rapatriées au stand de force à la suite du « Big One » de la course. Au final, sur 37 voitures engagées, seulement 26 passeront la ligne d’arrivée dont 15 dans le tour du leader. Un remake de l’hécatombe à Sebring.

La course des VEC-Simracing

Effectif plus que réduit pour ce 7e rendez-vous avec 5 pilotes de l’équipe au départ, 3 à l’arrivée et un seul dans le tour du leader!

Les deux incidents cités plus haut feront des victimes dans nos rangs avec Chris Dubreucq qui se verra immobilisé de nombreux tours à son box avant de repartir pour enfin accrocher quelques points après une série infructueuse alors qu’Alexandre Godefroy se verra contraint à l’abandon pour la première fois depuis 20 courses. Sylvain Moraine ira pour sa part immobiliser sa Porsche dans les pneus, victime d’un tracé laissant peu de place à l’erreur.

Du côté des bonnes nouvelles, pour sa deuxième participation cette saison, notre réserviste Stéphan Modde s’introduit une nouvelle fois dans les points alors que Kévin Guilleux a une nouvelle fois survolé les débats en catégorie Pro-Am pour s’offrir son deuxième meilleur résultat au général jusqu’à maintenant avec une superbe 6e place.

COMPTE RENDU DE PILOTE

SYLVAIN MORAINE P34 GÉNÉRAL / P12 PRO-AM

Départ safe normal. T2& t3 y des voitures sur les bords de piste.
les premier lap se passe, j’évite les pièges.
Vient le big on sortie du t3 où je ralenti assez pour voir les choses… Bon la voiture devant moi m’écarte bien le passage. Je livre une bataille avec une #3 ?? Il finira par se sortir dans le dernier virage.
Après tout ça je me retrouve p18.
Je regarde ma conso 1,68L en map 5 et un rythme de 1,14,5xx. Je décide rien changer sauf ma balance de frein je note des petites difficultés dans les freins dans la cuvette avant le double droit.
Sauf que je bouge dans le mauvais sens… C’est là que je fais mon premier off track, ha non mon deuxième le premier était à la la sortie du t1.
C’est le début de la fin… Je sors de ma concentration.
Quelques erreurs… Juste du temps de perdu. Je ne veux pas pit car je suis sur une consommation qui va me faire mettre 13L et je veux pas lâcher.
Deuxième erreur.
En temps normal quand c’est comme ça je pit pour faire retomber les pneus et le bonhomme en température.
La fin,
Entrée du t2 je pose une roue dans l’herbe se qui !!! Impossible de ralentir trop fort sous pêne de partir en vrille.
Technique du vrai faux abs ( je pompe la pédale de frein) pour ralentir…
Imposs… Paf le mur (de pneus) l’impact est tellement fort que je fais un tonneau sur le côté.

Mon spotter me dit que je perds du liquide. Je check mes rétro… Bon la voiture est morte. Je coupe le moteur.
Game over the race is over.

Premier abandon de ma part.

KEVIN GUILLEUX P7 GÉNÉRAL / P1 PRO-AM

Bon un circuit que je porte pas dans mon coeur j’prend pas vraiment de plaisir a rouler dessus (je prend du plaisir a rouler) mais pas forcement une folie.
Je pars en qualifs deter puisque je pense le contraire que mes collegues, pour moi il faut faire une qualifs pour être dans le bon paquet. Temperature pas trop mal je fait une tres bonne qualif et me place 7eme.
Je prend donc le depart tranquillement je veux recuperer les miettes. Dès le 1er virage j’arrive a eviter le crash de Godermayer et Martinsen. Ensuite une course relativement tranquille juste a gerer la distance avec devant pour pas me faire distancé et pas me faire rattraper derriere. Je fini a une bonne 7eme place mais j’ai rouler sur des oeufs pendant 1h20, j’aurais pu rouler plus fort mais peur de prendre trop de risques et perdre ma course puisque une seule erreur et tu le paye cash sur Mosport

STEPHAN MODDE P20 GÉNÉRAL / P3 RÉSERVISTE

Pas de qualifs, vu mes temps ça ne change pas grand chose. Le départ se passe bien puisque je suis dernier sans pression mais j’ai du mal à me mettre dans le rythme car j’étais un peu trop relax justement. Au lap 4 vient le moment du big one, j’arrive plus ou moins à passer entre les gouttes, c’est le gros bordel des voitures partout dans tous les sens. Je tape la porsche devant moi qui ralenti grave, je regardai dans mon rétro à ce moment là… 😅
Je perds un poil en Vmax mais ça va. Je suis parti 37eme et à ce moment là je suis 25 ou 24 je ne sais plus.
Il s’ensuit une course prudente pour ne pas trop bouffer les pneus, je temporise derrière un AM qui manquait d’entraînement apparemment car il était très lent dans certaines portions mais il défendait trop sa position. En lui mettant la pression il finit par faire une erreur et je peux continuer tranquillement.
Je m’arrête au stand peu après la mi course pour tenter d’éviter le trafic qui arrive derrière ce qui s’avéra payant car je gagne deux places comme ça. La fin de course est tranquille avec la 20eme place à la clé !
Objectif atteint, je finis la course et dans les points