Le VEC-Simracing avait 4 voitures, et 17 pilotes engagés pour cette course… La plus belle place à l’arrivée est pour l’équipage de la VEC Simracing Green #724 en Audi avec une 3ème place dans sa catégorie. On notera aussi l’excellente performance de la C7 VEC-Simracing Purple #62 qui finit à la 6ème place au général.
Pour la C7 DP VEC-Simracing #28, après un début très prometteur dans le top split, la course n’aura duré que 7h. La Mercedes AMG VEC-Simracing #72 n’a pas eu plus de chance avec une direction détruite après un net code.
[su_spoiler title= »Plus d’infos » class= »my-custom-spoiler » icon= »caret-square »]
VEC-SIMRACING #28 – C7 DP – TOP SPLIT (Tony.R / Michael.T / Michael.D / B.Gonzalez)
13 sur 29 sur la grille. Tony avait fait un superbe 1er relais pour donner la voiture à Michael.T toujours à la 13ème place sans dégât. La suite de la course est toute aussi brillante, avec une remontée à la 8ème place avant de donner le relais à Benjamin & Michael.DV. Malheureusement une déconnexion du serveur iRacing nous coûte 2 min et notre top 10 !! Mais après une remontée fantastique, nous sommes de retour 9ème avant que la Glacier de Riku nous envoie dans le décor à la sortie des stands. 10 min de réparation, notre course est fichue. Dans la nuit, on est 20ème lorsque Michael.T perd légèrement la voiture et touche le mur avec l’avant. Drapeau Noir, il s’arrête et n’a que 5 sec de réparation… Mais le drapeau noir ne disparaît jamais et nous sommes disqualifiés 2 tours plus tard…
VEC-SIMRACING GREEN #724 – Audi R8 LMS – SPLIT 6/13 (Chris.D / Romain.D / Fabian.M / Tanguy.S)
On se retrouve dans le même split que la AMG #72 sauf que le temps de qualification réalisé par Chris.D n’est pas comptabilisé (1.43.643 qui nous faisait partir 6e de la grille). Au final nous partons 51e du général et 23e de la catégorie GT3. Le départ est chaotique, avec des freinages, changement de ligne et tout ce qui peut faire d’un départ un cauchemar. Mis a part se retrouver arrêté dans le turn 3 suite à un accrochage, le début de course se passe sans trop de souci et en quelques tours on remonte les places ( +7 places gagnées dans le premier tour). Une petit erreur à la sortie de l’infield entraînera la perte de quelques secondes, mais sans gravité. Fabian prend le un double relais et ensuite Tanguy puis Romain.
Une erreur de Fabian dans le Turn 1 fera perdre quelques secondes dans les stands à l’équipage, la petite touchette heureusement sans conséquence n’impactera pas la voiture dans son comportement ou son aéro. Les relais s’enchaîne et la nous prenons rapidement la 3e place. Un « Bug Serveur » qui arrivera comme par hasard quand Tanguy passe la ligne de départ/arrivée nous fera perdre un tour sur les 2 voitures de tête, On se retrouve 4e mais nous repassons quelques tours plus tard 3e. Dans la nuit Fabian et Chris font des triple relais, et quand ce dernier se fait percuté par un retardataire qui ne voulait pas le laissé passer au freinage du turn 1, un grosse frayeur s’empare de l’équipe mais encore une fois plus de peur que de mal. La voiture n’est pas impacté. S’ensuivra une course plutôt tranquille avec 3 tours de retard sur les leader et 2 sur nos poursuivants.
On notera quand même le « netcode » entre la VEC-SIMRACING ORANGE #72 et notre voiture. Une tentative de dépassement suicidaire avant le bus stop de la voiture #84 Real Championship DP qui aurait pu anticiper la fin de course.
Au final beau podium et meilleur résultat du VEC pour la #724.
Résultat de course
[/su_spoiler]