Bristol c’est la roulette russe. Ce speedway est autant aimé que craint par les pilotes. Il est imprédictible, incertain, technique, rapide… L’i-FRN s’y arrêtait pour la dernière course du Round 2 du Chase. Michael Dalla Valle était le seul engagé du VEC. Le belge s’est rapidement mis dans le bain. Il tiens le rythme des pilotes de tête et parviens à se hisser dans le Top 5. Après bon nombre de Caution flags, Michael tient toujours. Sa stratégie est de calquer sur les leaders, qui savent exactement comment gagner à Bristol. Cette belle lancée va tourner au cauchemard peut après la mi-course. Enchaînant les contacts entre le mur et des retardataires, Michael voit sa course se terminer après le 18e point d’incident. 17, c’est presque un peu court pour une course de 250 tours à Bristol. Mafois tant pis, essayé, tout donné, pas pu.

Rendez-vous la semaine prochaine pour les Trucks au Texas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>